Publié le Laisser un commentaire

Comment réaliser une couronne de fleurs? Atelier découverte

Atelier couronne fleurs stabilisées

Découverte de l’art floral à l’Atelier Herbes Hautes, Paris

Je poursuis la « Découverte de Savoir-Faire » : aujourd’hui c’est un Atelier couronne fleurs stabilisées et séchées. Je participe donc à un atelier de couronnes de fleurs séchées et stabilisées au sein de la petite boutique Herbes Hautes. L’atelier boutique regorge de magnifiques créations florales. Décoration murale, accessoires cheveux (peignes, couronnes), bouquets … c’est tendance, c’est romantique, j’adore déjà!

Nous sommes 4 participantes masquées autour de la table. Le décor de notre plan de travail est un panel de magnifiques bouquets de fleurs séchées et stabilisées. Notre « Maître fleuriste », ce jour, c’est Hélène, qui nous montre donc un bel exemple de couronne de fleurs. Puis elle nous donne avant quelques explications sur les fleurs utilisées et nous montrer comment utiliser le scotch floral pour fixer nos « petits bouquets » sur le fil métallique. Les fleurs sont donc des bouquets de fleurs séchées, assez fragiles et friables, mais aussi des fleurs stabilisées. Celles-ci gardent une certaine souplesse et fraicheur.. comme des fleurs éternelles!

Bouquets de fleurs séchées et stabilisées

Création de ma couronne à l’atelier couronne fleurs stabilisées

Pour ma couronne, j’ai repéré dans la boutique un joli modèle aux tons doux et délicats : ivoire, touches de rose, quelques feuilles de vert.

Je choisis donc mes fleurs et opte pour l’hortensia ivoire (fleur stabilisée), des feuilles d’eucalyptus, Gysophile blanc, Diosmi. Je trouve également un petit plumeau blanc et des fleurs roses ressemblant à de petits pompons, trop mignons!

Pendant environ 1 heure et demie, nous sommes très studieuses et concentrées sur nos couronnes. Au fur et à mesure, je découvre les créations de mes voisines, nous avons toutes choisi des couleurs différentes … tout est très joli, je trouve même les couronnes de mes camarades plus réussies que la mienne.

Mais finalement, nos 4 couronnes, dans des styles différents sont magnifiques! Je suis aussi particulièrement fière de ma couronne, à laquelle on a ajouté un petit ruban satin rose clair, qui me plait beaucoup! C’est mon petit trésor de la journée.

Ma Couronne de fleurs

Prochaine étape, peut être en faire chez moi 🙂 Atelier couronne fleurs stabilisées … et vous, si vous essayiez?

Atelier couronne fleurs stabilisées : diaporama photos

Quelques clichés des créations vendues dans la boutique.

Publié le Un commentaire

Voyage Découverte : Tissage de la Soie en Birmanie

Filature & tissage de la soie en Birmanie

Tissage soie Birmanie : lors de mon voyage en Birmanie, j’ai pu visiter différents ateliers de tisserands.

A côté de Mandalay, on peut visiter des ateliers de tissage de soie. Les artisans sont à l’oeuvre sur des métiers à tisser manuels et des dames à la dextérité incroyable brodent leur ouvrage, parfois à plusieurs mains.

Deux types de soie sont donc faites ici, des soies unies et des soies brodées au fur et à mesure du tissage, l’occasion de voir des tours de passe passe de doigts et leurs « fuseaux » (je ne connais pas le terme exact ..)

Comme d’habitude, je reste en extase devant ces métiers à tisser, ces fils de soie dans tous les sens, le bruit de la cadence du tissage, ces hommes et ces femmes qui tissent presque « inlassablement ».

1 vidéo courte pour des images animées et le bruit de l’atelier

Tissage de la soie près de Mandalay

A Bagan, une femme « au long cou » fait une démonstration de tissage dans l’une des échoppes d’un temple et vend ses écharpes en coton.

Les Padaung (Kayan) font partie d’une minorité éthnique tibéto-birmane. Les femmes portent un collier spirale en métal au tour du cou.

La vidéo ne fait que 5 secondes car je n’avais plus de batterie!

Padaung à Bagan

Le lac Inlé regorge de trésors sur l’eau, entre ses jardins, monastères, maisons et restaurants sur pilotis.

Avec l’essor de l’activité touristique dans la région (qui malheureusement pollue le lac), on peut y visiter différents ateliers d’artisans ..et y acheter des souvenirs.

A noter qu’ici on tisse les fibres de lotus, la soie …

Atelier fibres de Lotus et de Soie

L’atelier est très organisé pour les visites des touristes. On peut ainsi y découvrir chaque étape, de l’extraction de la fibre d’une tige de Lotus au tissage des articles. Les vêtements et autres accessoires faits avec cette fibre sont (très) chers mais l’extraction de la fibre est très laborieuse, enfin surtout chronophage! Il en faut des lotus pour faire une bobine de fils!

Ci-dessous, en image, comment ils font l’extraction de la fibre de lotus … quoi qu’il en soit, cela représente des heures de travail

Photos du tissage du lotus, de la soie (dernières photos, très beau motif et couleurs splendides dans la douceur du beige rosé), de la teinture des fibres et de leur séchage à l’air libre.

Ensuite, petit tour dans la boutique pour voir les produits finis.

Les foulards en soie sont de très belle qualité; on sait qu’on paie « cher » (environ 30€) par rapport au niveau de vie local mais bon, après avoir négocié pendant des années en Chine, je suis « faible » et ici, pour plein de raisons, finalement je n’ai pas envie de marchander … on se laisse tenter pour faire de beaux cadeaux et on fait chauffer la carte bleue..

Mais les es écharpes en fibres de lotus sont simplement hors de prix … je repars donc avec des souvenirs immatériels 🙂

Barque Lac Inlé
Barque Lac Inlé